5 bonnes raisons pour enfourcher son vélo et y gagner en bien-être | Selle Royal

5 bonnes raisons pour enfourcher son vélo et y gagner en bien-être

Bike Culture & Tips
5 bonnes raisons pour enfourcher son vélo et y gagner en bien-être
Juin 2018

Enfourcher un vélo permet de faire du mouvement et tout le physique en bénéficie: le métabolisme s’active, les tissus musculaires restent toniques, les graisses en excès brûlent, pour ne citer que quelques avantages.
Jusqu’ici, rien de neuf.
Ce qui en revanche est souvent négligé est l’ensemble des effets positifs d’une belle balade à vélo sur l’esprit et le psychisme, et objectivement, une bonne forme physique ne sert pas à grand-chose si le bien-être mental ne suit pas.

Nombreux sont les bienfaits psychologiques que l’utilisation du vélo peut offrir, en voici quelques-uns:

1) Les cyclistes sont moins sujets au stress que les automobilistes
D’après une recherche menée par Hewlett-Packard, pendant les heures de pointe, le rythme cardiaque d’un automobiliste bloqué dans la circulation peut atteindre 145 battements par minute ; plus du double par rapport à un adulte moyen en bonne santé. Le niveau de stress des automobilistes est plus élevé que celui perçu par les pilotes d’avions de chasse ou par les agents de police. De plus, les automobilistes ont tendance à souffrir d’un sentiment d’impuissance en raison des embouteillages qui les obligent à rester immobiles et sans échappatoires, enfermés dans leur voiture, parfois pendant des heures.

2) Le vélo favorise le sommeil
D’après une enquête effectuée par des chercheurs de la Faculté de Médecine de l’Université de Stanford, pédaler pendant 20/30 minutes par jour aide à mieux dormir. En effet, une activité régulière de ce type permettrait à ceux qui souffrent d’insomnie de s’endormir deux fois plus rapidement et de se reposer une heure de plus. Enfin, selon le professeur Jim Horne, du Centre de recherche sur le sommeil de l’Université de Loughborough, la lumière du soleil à laquelle nous sommes exposés lorsque nous sommes à vélo nous aide à maintenir nos rythmes biologiques journaliers et abat les niveaux de cortisol dans le corps, favorisant ainsi le sommeil.

3) Pédaler fait du bien à la mémoire
L’Université de l’Illinois a fait une expérience sur un groupe de cycliste : les sujets qui avaient augmenté leur propre exercice à vélo, même de 5 % seulement, ont obtenu une amélioration de 15 % sur les tests mentaux. En d’autres termes, l’activité physique a stimulé la reproduction de nouvelles cellules chez l’hippocampe, la partie du cerveau responsable de la mémoire.

4) Le vélo favorise la bonne humeur
Grâce aux énergies consommées pendant une balade à vélo, le cerveau produit des substances, comme l’endorphine, qui améliorent l’humeur. D’autre part, l’utilisation constante du vélo améliore le physique et par là même l’amour-propre : nous nous voyons plus beaux, plus en forme et, de ce fait, plus enclins à nous accepter, à nous plaire et à nous rapporter à autrui.

5) Les cyclistes sont plus productifs
Même dans ce cas, il a été démontré par de récentes études de l’Université de la Caroline du Nord que ceux qui choisissent le vélo pendant au moins une demi-heure par jour, non seulement réduisent de moitié le risque de tomber malades par rapport aux sujets plus sédentaires, mais auront également un esprit plus vif et réactif, tant dans les tâches domestiques qu’au travail.
Cela s’explique en partie par le fait qu’un cycliste adapte son comportement aux situations qu’il rencontre sur deux roues (comme par exemples les averses, la hausse des températures, le gel sur la chaussée) et apprend à les gérer pratiquement en temps réel.

Les données rapportées mettent en évidence que le vélo peut vraiment nous aider à atteindre un excellent niveau de bien-être physique, mais aussi psychique.
En résumé, une fois de plus, le vélo nous aide à améliorer notre style de vie, dans tous les sens!

Commentaires 0