Cycling Challenge: en Europa, l'union fait la force | Selle Royal

Cycling Challenge: en Europa, l'union fait la force

Evènements et initiatives
Cycling Challenge: en Europa, l'union fait la force
Juillet 2017

Les compétitions ont toujours un charme spécial : celui issu de la fatigue, du dévouement et de l'engagement que les sportifs professionnels éprouvent quotidiennement durant leurs efforts sportifs, à la recherche constante du dépassement de leurs propres limites.

Mais il y a aussi des courses qui n'ont rien à voir avec l'agonisme et qui conservent toutefois tout leur charisme; de joyeux défis qui impliquent des villes entières vers un objectif commun qui n'est pas uniquement la victoire, comme l' European Cycling Challenge.

Née en 2012 sur l'idée de sept villes européennes, situées entre l'Italie, l'Espagne, l'Estonie, le Royaume-Uni, la Roumanie et la Grèce, le défi a ensuite impliqué plusieurs Pays, pour arriver en 2016 à plus de 52 villes inscrites dans 18 pays différents, pour un total de participants qui dépasse les 46 000 présences.

Pour la première fois, grâce à l’European Cycling Challenge, les cyclistes amateurs du Vieux Continent ont pu démontrer que le vélo n'est pas seulement un moyen pour éviter la circulation ou pour remplacer la voiture en cas d'urgence, mais précisément un véritable style de vie. Du 1er au 31 mai de chaque année, quiconque souhaite participer à la compétition peut s'inscrire à travers le site cyclingchallenge et rejoindre l'équipe de leur ville.

En téléchargeant sur le smartphone une app spécialement créée pour l'événement, le parcours que chaque participant accomplit sur son vélo au cours de la journée pour n'importe quelle raison sera tracé (se rendre au travail, faire les courses, aller à l'école ou simplement se promener). Ce résultat sera ensuite ajouté à celui de l'ensemble du groupe de cyclistes amateurs de la même ville.

Les kilomètres ainsi accumulés seront ensuite comparés à ceux des autres villes européennes participantes et, à la fin du mois de mai, celle qui comptera le plus de kilomètres selon les règles de la course, sera la capitale du vélo. Tous les types de vélos sont admis au défi: à partir des vélos normaux aux e-bike, des cargo-bike aux vélos de location, et bien d'autres encore. L'important est que ceux qui montent sur la selle le fassent dans un esprit de participation et d'appartenance, et non pas dans l'idée de remporter un trophée. Cette année, la ville qui a pédalé le plus est en Turquie : il s'agit d'Izmir Buyuksehir Belediyesi, dont l'équipe locale a parcouru plus de 972 000 km.

Des compétitions comme celles-ci montrent le côté sain et participatif du sport, fait avant tout du plaisir d'être sur la selle: le même objectif que Selle Royal poursuit à travers son travail quotidien, en aidant les cyclistes amateurs à trouver leur comfort à toutes les occasions.

 

Commentaires 0