Nous vous invitons à découvrir le côté "savoureux" d'être un commuter | Selle Royal

Il existe des destinations importantes à atteindre et d'autres où il est simplement bon de s'arrêter. Nous vous invitons à découvrir le côté "savoureux" d'être un commuter

Bike Culture & Tips
Il existe des destinations importantes à atteindre et d'autres où il est simplement bon de s'arrêter. Nous vous invitons à découvrir le côté "savoureux" d'être un commuter
Janvier 2018

Ceux qui souhaitent contrôler leur vie et aller au-delà d'une existence vécue comme de simples clients et consommateurs, sont des personnes qui roulent en vélo.” Sur la base de cette citation du sociologue allemand Wolfgang Sachs, auteur des théories sur la globalisation et la durabilité, nous voulons aujourd'hui vous parlé de cet univers de locaux qui émergent autour d'une passion précise: celle pour les deux roues.

Avez-vous déjà pensé à vous consacrer un après-midi libre dans un lieu suggestif devant une boisson chaude et revigorante, en attendant par exemple que votre véhicule soit réparé et ajusté dans les meilleurs conditions? Il y en a énormément dans le monde entier, ce sont des lieux de rencontre pour ceux qui souhaitent se prendre du temps-libre, déguster un bon café et discuter amicalement, tandis que leur vélo est pendant ce temps réparé et des images racontant des histoires de vélos défilent sur un écran. Ce sont les cafés-vélos, des ilots accueillants où se créent de petites communautés de personnes, semblables dans leur style de vie et pour l'amour envers le développement durable, et unies par un dénominateur commun: précisément le vélo.

Nous ne savons pas exactement quel a été le premier local de ce genre ouvert dans le monde, mais beaucoup considèrent que le fondateur est le Keirin Cycle Culture Cafe de Berlin, né en 2004 grâce à la brillante intuition de deux amis cyclistes, désireux de créer un espace où il est possible de réparer son vélo tout en dégustant un bon café italien. Depuis ce premier Café, cette idée d'unir l'utile à l'agréable s'est affirmée de plus en plus, en se développant simultanément dans plusieurs parties du monde avec des modalités différentes et toujours plus fascinantes. À l'ère du partage, il n'y a pas de meilleur endroit qu'un bar à thème pour être sûr de trouver des personnes qui ont les mêmes intérêts et vivre la pause-café comme un moment d'approche au monde du cyclisme.

Le phénomène du café-vélos est destiné à croître exponentiellement car aujourd'hui, dans le monde entier, la culture du bien-être qui se développe de plus en plus n'est plus liée à ce que l'on possède mais à une approche différente de la vie quotidienne : moins frénétique, plus respectueuse de ce qui nous entoure, qu'il s'agisse des gens ou de l'environnement, et donc plus « aimable ».

Ce sont sur ces bases que sont nés certains des locaux les plus beaux d'Europe et d'Outre-mer, chacun caractérisé de manière différente et originale.

Look Mum No Hands à Londres est par exemple un café-bar où, outre à prendre votre petit-déjeuner, vous pourrez acheter des accessoires pour votre vélo, mais aussi le faire réparer rapidement ou assister avec d'autres amateurs aux retransmissions de courses cyclistes.

Si en revanche vous préférez les menus plus recherchés et si vous adorez voir des films sur les vélos, essayez l’Upcycle Café à Milan. Dans son salon aménagé en style nordique, tout est rigoureusement réalisé à partir de la reconversion et du recyclage de matériaux écologiques et durables et vous pourrez gouter de véritables délices.

L’art et la culture sont en revanche les raisons principales qui attirent ceux qui se trouvent à Madrid à essayer La bicicleta cafe . Dans les espaces accueillants de ce café, où il est possible de se réfugier pour goûter des plats traditionnels rigoureusement faits maison, quiconque a un vélo peut satisfaire sa vue et son âme en se promenant parmi les œuvres exposées, toutes dédiées au monde du vélo et de la street art.

Même en traversant l'océan, nous retrouvons cet amour pour le binôme vélo-nourriture. Un exemple particulier est  l'Angry Catfish à Minneapolis, un café-vélos annexé à un magasin de vélos, où tous ceux qui souhaitent travailler dans le calme peuvent s'arrêter aussi longtemps qu'ils le souhaitent. Comme de nombreux autres locaux américains et européens Angry Catfish offre la possibilité à ses clients d'acheter des accessoires pour le vélo mais aussi des vêtements car souvent, les cyclistes ne sont pas préparés à affronter les routes, souvent froides et verglacées, de la ville.

Pour ceux en revanche qui sont routiniers et qui aiment se sentir "chez eux" où que ce soit,  Bianchi Cafè & Cycles est une chaîne de cafés-vélos, créée par la célèbre usine italienne de vélos, qui a ouvert des locaux en Suisse, à Milan, à Tokyo et qui se développe dans le reste du monde. La particularité qui caractérise ces cafés-vélos est qu'ils offrent à l'intérieur un espace dédié au service de bike fitting, un emplacement accessible à tous qui permet de trouver la meilleure posture à garder en selle.

Voici quelques exemples de ce que chaque amateur de vélo peut trouver à travers le monde, mais nous sommes certains que de nouveaux cafés-vélos originaux naissent continuellement, même dans des endroits inimaginables. Le Bike dress de Munich, le Velocite Cafè de Lisbonne, le Steel de Paris, lHeritage Bicycles de Chicago, le Zweiradperle d'Hambourg, Bici e radici à Milan, l’Exceller Bikes à Bruges: nous pourrions en citer bien d'autres encore sans en voir la fin!

S'arrêter pour prendre un café n'est plus une fin en soi: c'est une attitude mentale qui permet de partager les idéaux et les styles de vie sous le signe du vélo.

Et vous? Avez-vous d'autres cafés-vélos à nous conseiller? Nous sommes curieux de savoir quelles sont les surprises et les particularités de votre café-vélos préféré tell us a story!

 
Commentaires 0