Le monde, à la portée des vélos | Selle Royal

Le monde, à la portée des vélos

Bike Culture & Tips
People & Partners
Produit et technologie

Le monde, à la portée des vélos
Avril 2016

Un tour en vélo est un voyage dans le voyage.
À pieds, débarqués, atterris ou garés, et vous voilà arrivés.
En vélo, non. C'est là que commence votre voyage. 
Vous ne pouvez plus vous arrêter. Essayez, c'est impossible.
Et sachez même que vous ne vous arrêterez pas au prochain village, sachez-le. 
Qui sait ce qu'il y a derrière cette colline ? Allez, il ne reste plus que quelques kilomètres.
Au prochain village, je m'arrête, promis.

Il y a deux heures, vous étiez dans le froid de la montagne et maintenant vous voilà devant un champ de tournesols.
Vous auriez peut-être dû continuer tout droit au dernier carrefour. Aucune importance. Après tout, c'est peut-être par-là que vous souhaitiez aller.
Dans la vie, il y a un seul choix important à faire. À droite, un monde connu. À gauche, une route inexplorée. Si vous faîtes le deuxième choix, vous ne reviendrez plus en arrière, pour rien au monde. La découverte est un voyage à sens unique. 

Un voyage à vélo n'est jamais une fuite, mais presque toujours une rencontre.
Avec soi-même, si l'on voyage seul. 
Avec la majesté de la nature, si l'on abandonne le bitume pour suivre le sentier. 
Avec le plaisir de l'amitié, si l'on partage cette aventure entre amis ou si l'on fait de nouvelles rencontres le long de la route. 
Et enfin, avec l'infini du monde, si l'on choisit de se laisser guider uniquement par nos émotions.
Steinbeck disait que ce ne sont pas les personnes qui font les voyages, mais les voyages qui font les personnes.

Lorsque vous voyagez à vélo, vous perdez la notion du temps, pour conquérir celle de l'espace.
Inutile de vous demander ce que vous feriez en ce moment chez vous. Profitez de l'endroit où vous vous trouvez, profitez-en quelle que soit l'heure. 
N'emmenez pas votre montre, observez le soleil, et si vous n'y arrivez pas, cherchez un clocher.
Il se peut qu'il indique midi et que d'une auberge voisine se dégage une alléchante odeur de viande rôtie comme seul le parfum de la viande rôtie sait mettre en appétit à midi.
Voilà. C'est signe qu'il est temps de poser votre vélo et de vous arrêter.
Le prochain village attendra.

Commentaires 0