Les considérations d’une adorable maman | Selle Royal

Les considérations d’une adorable maman

People & Partners
Produit et technologie

Les considérations d’une adorable maman
Novembre 2016

Voilà ce que pense Marzia, jeune maman de Rimini, fondatrice du blog mammaebici.it, qui adore commencer sa journée en vélo, avec la brise fraiche lui caressant le visage. Selon Marzia, c’est grâce au vélo qu’elle a retrouvé cette sensation de liberté qu’avec la naissance de son fils elle avait dû mettre un peu de côté. Son deux-roues a été une bouffée d’oxygène quand les journées étaient longues et fatigantes; il lui a donné de l’énergie quand son corps était lourd et faible, et un peu de folie après tant de nuits blanches.

Et puis elle a découvert que pédaler avec son bambin dans le siège-vélo était encore plus magique! Après les efforts initiaux, la route a fini par prendre la voie descendante, voilà pourquoi Marzia a décidé de s’équiper de tous les accessoires pour son vélo: casque homologué, couverture anti-froid babyblanket, panier, selle Ta+too Wild édition limitée, dessinée par la designer Francesca Sanna et qui correspond parfaitement à son style de vie.

Le confort que lui offre chacun de ses voyages est si grand qu’elle et son enfant ont du mal à laisser le vélo dans le garage, même en hiver. Et vous savez pourquoi? Parce qu’une vie passée sur une selle de vélo offre beaucoup d’avantages.

Voici ceux qu’elle a relevés:

  • Il n'est pas nécessaire de sortir huit heures avant pour trouver une place de parking;

  • Pas d’embouteillages, pas de cris et de coup de colère dans l’habitacle, pas d’attentes interminables au feu. En un mot : libres comme le vent!

  • Éliminer le détestable va-et-vient de la poussette dans le coffre de la voiture est l’un des facteurs déterminants dans son choix d’utiliser le vélo.

  • Les sièges-auto aussi ont les heures comptées. Attaché sur cette espèce de siège des tortures, son petit cessait de pleurer seulement quand ils arrivaient à destination. En vélo, en revanche, son attention étant continuellement attirée par mille éléments extérieurs, voyager est devenu...un jeu d’enfant;

  • Pas besoin d’aller au gymnase...pédaler, c’est faire de la gym tous les jours, de manière continue et sans stress;

  • On ne se rend plus compte du froid, pas même en plein hiver. Le mouvement crée de la chaleur et donc, si par hasard il vous arrivait de rencontrer Marzia en T-shirt en plein hiver...pas d’inquiétude, c’est normal;

  • La bonne humeur est presque toujours au rendez-vous. Pédaler fait sécréter de l’endorphine qui vous rend plus belle, plus heureuse... et surtout moins stressée;

  • Et puis, on peut chanter à tue-tête en plein air...

    En somme, ce ne sont pas les raisons qui manquent de préférer un guidon à un volant ! Et les vôtres, quelles sont-elles?
Commentaires 0