Pluie, gel ou vent ? Voici quelques conseils pour rester toutefois sur la selle | Selle Royal

Pluie, gel ou vent ? Voici quelques conseils pour rester toutefois sur la selle

Bike Culture & Tips
Pluie, gel ou vent ? Voici quelques conseils pour rester toutefois sur la selle
Février 2018

Chaque sport ou activité physique a ses limites de praticabilité: certains sont conditionnés par le temps atmosphérique, d'autres par la nécessité d'avoir une équipe, une salle de sport ou un terrain disponible. Nous savons parfaitement que, lorsque nous sommes passionnés pour quelque chose, la dernière chose que l'on souhaite est que celle-ci soit forcée ou endiguée.

Aujourd'hui, le vélo est devenu un moyen de transport mais aussi un loisir. Malgré les conditions météorologiques, il peut être utilisé en permanence, pour se rendre au travail ou pour faire un tour en dehors de la ville. Même avec le froid, la pluie ou le vent. Et il n'y a pas besoin de jouer les super héros. En vous équipant de manière intelligente, un orage imprévu, ou un mois de janvier glacial, ne seront certes pas un problème. Voici donc une série de conseils fournis par ceux qui ne renoncent jamais aux deux roues.

Il faut avant tout vous protéger du froid. Lorsque les températures sont basses, le système nerveux concentre l'afflux sanguin vers les organes internes, au détriment des extrémités de notre corps comme les mains et les pieds. Outre à une tenue de base confortable et adaptée à la saison, des gants, chaussettes, chaussures et un bonnet d'hiver, qui maintiennent ces zones périphériques chaudes, sont nécessaires.

Ces vêtements doivent protéger du froid, mais doivent être aussi en tissu transpirant (de manière à laisser le corps au sec, malgré la transpiration) et doivent être surtout imperméables pour affronter une autre menace atmosphérique potentielle: la pluie. Mais encore une fois, aucune crainte. En plus des précautions susmentionnées, il faut prévoir une veste de pluie transpirante (de préférence avec une capuche) et des surpantalons imperméables. Puis, en l'absence de chaussures totalement imperméables, il est indispensable de porter des surchaussures en silicone pour éviter de se mouiller les pieds. Quelles que soient les conditions météorologiques, il faut toujours avoir avec vous l'équipement nécessaire pour faire face à toute éventualité.

En ce qui concerne la conduite sur le sol mouillé, il est préférable d'éviter les plaques d'égouts et lorsque le vent souffle fort, à contre-courant, il faut alors ralentir: il est inutile de vous acharner contre les rafales puissantes, vous gaspillez uniquement votre énergie.

En cas de neige ou de verglas, il est préférable d'utiliser les freins avec modération, afin d'éviter le blocage des roues qui pourrait vous faire perdre le contrôle du vélo. Dans ces conditions, il est important de maintenir une position perpendiculaire au terrain, en évitant de se plier ou d'accélérer dans un virage, en permettant ainsi au pneu de mieux adhérer au sol. Si vous vous trouvez en revanche sur des sols avec des parties métalliques, comme les grilles ou plaques d'égouts, faites très attention car elles deviennent de véritables plaques de verglas. Dans ces cas, il est toujours préférable de rester sur des sols en ciment, asphalte ou terre battue qui aident à conserver l'équilibre plus facilement.

Enfin, une série de conseils sur le vélo et sur certains de ses composants. En automne et en hiver, il est préférable d'utiliser des pneus d'hiver, qui garantissent une meilleure adhérence même sur des terrains glissants et humides. Si possible et si votre vélo en est équipé, il est conseillé de monter des garde-boue, pour éviter de vous salir avec l'eau et la boue. De plus, il est important d'avoir des lumières qui signalent de manière claire votre présence sur la route, car en hiver la visibilité peut être réduite même de jour.

Pour conclure, il est important de rappeler que la pluie et la neige, plus fréquentes à cette période de l'année, rouillent les parties métalliques peintes ou chromées du vélo. Pour éliminer la rouille, il existe des remèdes simples mais efficaces, comme le jus de citron mélangé au sel de cuisine : appliquez-le au pinceau, laissez agir pendant quelques minutes puis brossez avec de la laine d'acier.

Grâce à ces mesures, qui peuvent sembler évidentes mais qui en réalité sont expérimentées et pratiquées par des cyclistes professionnels, vous pouvez affronter sans problème des journées apparemment prohibitives et vous consacrer à votre passion ; laissez-vous emporter par la force exercée sur les pédales ; observez le monde dans le silence et le respect ; écoutez le sifflement vif et sincère du vent dans vos oreilles.

Le vélo permet d'explorer, d'atteindre, de voir, de connaître. Il peut être utilisé en hiver comme en été, sous la pluie ou le soleil, ou avec du vent. Le dernier mot appartient au désir de monter sur selle et pédaler.

Personnalisez et achetez votre 

TA+TOO WILD FRANCESCA-SANNA

TA+TOO WILD FRANCESCA-SANNA
€89,90
Start with this configuration

TA+TOO WILD JOE-LEDBETTER

TA+TOO WILD JOE-LEDBETTER
€89,90
Start with this configuration

TA+TOO WILD PHILIP-GIORDANO

TA+TOO WILD PHILIP-GIORDANO
€89,90
Start with this configuration
Commentaires 0