Quand l’art et la technologie se rejoignent, la beauté se mesure en coups de pédale | Selle Royal

Quand l’art et la technologie se rejoignent, la beauté se mesure en coups de pédale

Bike Culture & Tips
Quand l’art et la technologie se rejoignent, la beauté se mesure en coups de pédale
Juillet 2018

Regardons la réalité en face : lorsque l’on enfourche un vélo, l’on sait parfaitement ce qui nous attend, à savoir la fatigue de pédaler, des temps plus longs pour arriver à destination, la nécessité de bien ouvrir les yeux et de bien dresser les oreilles pour éviter les dangers de la route. 
Malgré tout, comment expliquer que chaque année, de plus en plus de personnes se convertissent aux deux-roues ?
Peut-être en raison du niveau inférieur de stress que les cyclistes accumulent par rapport aux automobilistes. Ou peut-être en raison des effets bénéfiques de l’activité physique sur le corps et l’esprit. Ou encore la conscience que la planète jouit d’un énorme avantage dérivant d’un choix qui, en fin de compte, ne nous coûte vraiment pas grand-chose.
L’architecture et l’urbanisme encouragent de plus en plus cette décision en donnant naissance à des structures et des parcours dédiés aux vélos et qui s’avèrent être plus fascinants et innovants que jamais.

C’est ainsi que naissent des chefs d’œuvre comme la Nelson Street Cycleway à Auckland, en Nouvelle Zélande.
L’idée des architectes, qui remportent le premier prix de la catégorie Transports lors du World Architecture Festival 2016 de Berlin, consiste à reconvertir une rampe autoroutière désaffectée en une piste cyclable parmi les plus suggestives du monde.
Ce parcours de 600 mètres permet aux cyclistes d’atteindre le centre financier de la ville et d’arriver à la plage sans jamais croiser d’automobiles. Mais deux éléments précis contribuent à la rendre encore plus spectaculaire : la résine rose fluo du revêtement de sol et la paroi en verre qui la côtoie et s’illumine la nuit de LED colorées au passage des cyclistes.
Arriver à la mer par cette piste cyclable est une expérience unique car les lumières, les transparences et les couleurs s’unissent pour former ensemble ce qui est, à tous les effets, une véritable structure artistique, d’une beauté surréelle.

Toujours à propos de charme, impossible de ne pas rendre hommage à un pays dont la délicatesse et l’élégance sont devenues un must absolu : le Japon.
C’est ici que se trouve la Shimanami Kaido, un parcours cyclable et piéton de 70 kilomètres qui relie sept des plus grandes îles du pays nippon.
Parcourir ce trajet équivaut à voleter au-dessus de la mer, admirer des paysages fabuleux et découvrir une culture millénaire en traversant un réseau de routes et de ponts suspendus, autrefois ouvert à la circulation automobile et aujourd’hui complètement reconverti en piste cyclable.
La grandeur d’un pays se mesure également par les services mis à la disposition des visiteurs : le long de la Shimanami Kaido, il est possible de trouver pas moins de quatorze points de location de vélos et, pour ceux qui n’arrivent pas à compléter tout le parcours en selle, il est possible d’embarquer sur de petites navettes qui naviguent entre les îles.

Pour conclure, nous souhaitons vous parler de l’ouverture imminente de la piste cyclable qui est déjà considérée comme ʺla plus belle d’Europe” : la Garda by Bike, parcours suggestif à pic sur les eaux du Lac de Garde, qui sera enfin inauguré le 14 juillet et ouvert au public dans sa première partie.
Les deux premiers kilomètres d’un anneau qui en comptera 140 avant fin 2021, en partant de Limone sul Garda (Brescia) pour longer les rives du lac sur tous ses versants, offrent ainsi aux passionnés de vélo des vues à couper le souffle sur l’un des plus beaux paysages de la planète.

Le monde est sans aucun doute plein de merveilleux parcours qui ne demandent qu’à être découverts par les cyclistes, c’est pourquoi nous sommes curieux de connaître votre expérience personnelle parmi les merveilles créées par l’homme.
Partagez votre expérience pour que les autres puissent en profiter, car au fond, la beauté n’est pas seulement dans les yeux de ceux qui l’admirent, mais aussi dans les jambes des cyclistes !

Commentaires 0