Quand le vélo rencontre l'art, des chefs d'œuvre naissent sur deux roues | Selle Royal

Quand le vélo rencontre l'art, des chefs d'œuvre naissent sur deux roues

Bike Culture & Tips
Quand le vélo rencontre l'art, des chefs d'œuvre naissent sur deux roues
Août 2017

Il y a ceux qui utilisent le vélo pour se déplacer plus rapidement en ville, pour profiter au mieux de la vie en plein air, pour aider à réduire la pollution et ceux qui pensent que c'est un excellent moyen pour rester en forme. Mais il y a aussi ceux qui en profitent pour découvrir une nouvelle façon de vivre l'art et la culture, en se laissant séduire par le voyage, en plus de la destination. Les habitants d'Amsterdam peuvent, par exemple, traverser leur musée le plus célèbre directement en vélo!
Les travaux de restructuration du
 Rijksmuseum, commencés en 2003 et achevés dix années après, ont en effet satisfait les demandes des citoyens de la capitale hollandaise, depuis toujours de très grands amateurs des deux roues, en aménageant et en améliorant le passage qui leur permet de continuer à pédaler tout autour des salles du musée. Les architectes ont en effet décidé de laisser intact la piste cyclable et de l'enrichir avec de grandes baies vitrées qui inondent les cyclistes de lumière lorsqu’ils pédalent entre les grandes arcades, à quelques mètre des splendides œuvres de Rembrandt et Vermeer.

Un parcours littéralement « à travers » l'art, en pédalant sur un véhicule qui est lui-même une œuvre de l'ingéniosité humaine unie à la créativité pure. Un moyen qui, au fil des siècles, a su se rénover et se perfectionner en maintenant sa forte personnalité et qui, précisément dans un musée, fête cette année un événement important: la naissance de la draisienne, le premier prototype de vélo créé par le garde forestier et inventeur Allemand, le baron Karl Von Drais en 1817.
À proximité de Bâle, à Lorrach, le Dreiländermuseum accueille jusqu'au 17 septembre une exposition qui commence depuis l'invention du premier vélo sans pédales pour arriver, tout en parcourant l'histoire de l'évolution de ce moyen de transport extraordinaire, aux e-bike contemporains. Un véhicule en bois, composé de deux roues de huit rayons chacune, et d'un guidon qui servait à le diriger, la draisienne se déplaçait par la simple poussée des pieds sur le sol. Lors son premier « long » parcours de démonstration, son inventeur a magnifiquement accompli 28 kilomètres, aller et retour à travers les villes allemandes de Mannheim et Schwetzingen.

Alors, pour célébrer dignement cette importante étape, pourquoi ne pas monter à vélo et parcourir à nouveau ce premier voyage ? En partant de la grande place centrale de Mainnheim, où se trouve la célèbre Tour de l'eau, il est possible de rejoindre le splendide château de Schwetzingen datant de l'époque Baroque et de la Renaissance, avec son merveilleux et énorme jardin. Précisément comment le fit le baron Von Drais, faire le retour vers Mainnheim pour participer aux nombreux événements que la ville dédie au bicentenaire du vélo, en vaut vraiment la peine ; le 16 septembre, dans la cour du Mannheimer Schloss, le château du XVIIIème siècle, siège de l'Université, organise les festivités de musique, théâtre et spectacles de lumières.

En repensant aux énormes progrès que le premier vélo a accomplis depuis 1817, on ne peut que considérer comme de vrais artistes tous ceux qui, avec ingéniosité et créativité, ont contribué à perfectionner tous les aspects du pédalage, en améliorant ainsi le confort, la vitesse et la sécurité.

L'invention des pédales ou la transmission par chaîne, les roues ou la selle, les vitesses ou le pédalage assisté? Laquelle de ces améliorations a-t-elle rendu ce véhicule aussi spécial pour vous?

Commentaires 0