Scientia: the Science beneath the Design | Selle Royal

Découvrez Scientia

Découvrez la Scientia qui vous convient.

Étape 1 | 2
choisissez votre position de conduite
Athletic
Moderate
Relaxed
   
Les études scientifiques

Selle Royal et les chercheurs du Centre de santé à travers la pratique du sport et du mouvement de l'Université allemande des sports de Cologne, la plus grande université des sports d'Europe, a appliqué théorie, données et méthodes aux recherches sur les selles de vélo afin de définir les caractéristiques essentielles de leur forme, en vue d'optimiser le bien-être et les performances des cyclistes. SCIENTIA est le résultat de ces recherches, une gamme complète de 9 selles ergonomiques, scientifiquement conçues pour s'adapter parfaitement et totalement à chaque cycliste.

Les études scientifiques

Avec des volontaires, les chercheurs ont développé des méthodes rigoureuses permettant de quantifier les considérations classiques sur la conception d'une selle : différences entre les sexes, forme de la selle et rôle joué par la distance entre les ischions. Des recommandations ont été ensuite publiées et communiquées à une équipe de concepteurs, chargés de combiner ces éléments essentiels avec les formes en vue de créer une nouvelle gamme de selles.

Etude sur la variation ischiatique

BUT DE LA RECHERCHE RESUTATS DE LA RECHERCHE
Le but de l'étude sur la variation ischiatique consistait à établir et analyser la variété des distances entre les "os des fesses" de la population.

OUTIL
Un tabouret avec un coussinet en gel a servi à établir la distance entre les ischions.

CIBLE DU TEST
240 sujets ont participé au test (120 hommes et 120 femmes)

PROTOCLE DU TEST
1. Les sujets , vêtus d'un pantalon sans poches, ont été installés sur l'outil de mesure,
2. La colonne vertébrale est droite à 90° et les pieds sont à plat sur le sol.
3. On demande aux sujets de ne pas bouger une fois installés sur l'outil.
4. Les poignées servent à obtenir une meilleure empreinte sur le coussinet.
5. La distance entre les empreintes est mesurée à l'aide d'un pied à coulisse.

ASTUCES SCIENTIFIQUES
La distance entre les ischions varie en fonction de la position de conduite à cause de l'anatomie pelvienne en V. Lorsque l'angle de la colonne est très incliné, la distance diminue car les points de contact se déplacent des ischions vers les os pubiens.

RÉSULTATS DE LA RECHERCHE
Tant les groupes masculins que féminins montrent une vaste gamme de résultats qui ne peuvent pas être représentés en une distance pour les femmes et une autre pour les hommes, ou une formule fixe. Au contraire, nous avons identifié 3 groupes de distances ischiatiques pour couvrir les largeurs de tous les cyclistes.

Etude selon le sexe

OBJECTIF DE LA RECHERCHE
L'objectif de la recherche selon le sexe consistait à établir si à cause d'autres différences anatomiques (par ex. os pubien féminin plus bas, tissus mous, nerfs) la distribution de la pression dans la zone pubienne varie en fonction du sexe.

OUTIL
Une feuille de capteurs de pression spéciale avec 64 capteurs sur la surface de la selle. La selle choisie avait une forme neutre

CIBLE DU TEST
35 hommes et 31 femmes

PROTOCLE DU TEST
1. Les sujets du test ont pédalé dans trois positions de conduite différentes : 30°, 45°, 60° sur un vélo raccordé sur un home trainer.
2. La hauteur et la position de la selle et du guidon changent en fonction de la position de conduite et de l'anatomie du sujet.
3. Les données (pression moyenne et maximum, en mbar) sont recueillies à partir d'une carte de distribution de la pression.

ASTUCES SCIENTIFIQUES
Le test ne teint pas compte de l'angle de la colonne de 90° de la position de conduite détendue car la zone pubienne n'est pas sous pression.

RÉSULTATS DE LA RECHERCHE
Une différence importante entre les deux sexes n’est visible que dans la position “sport” à 30°. Cela pourrait être expliqué par les différences anatomiques entre les hommes et les femmes.

Etude de la forme

OBJECTIF DE LA RECHERCHE
L'objectif de la recherche sur la forme consiste à trouver la meilleure forme pour la ligne Scientia, en tenant compte des utilisateurs hommes et femmes.

OUTIL
Une feuille de capteurs de pression spécial avec 64 capteurs sur la surface de la selle

CIBLE DU TEST
27 selles différentes ont été testées par 35 hommes et 31 femmes dans trois positions de conduite. Athlétique (à 45°), Modérée (à 60°) et Détendue (à 90°).

PROTOCOLE D'ESSAI
Les selles ont été analysées suivant différents paramètres, dont la combinaison a permis d'établir un classement, Les paramètres de mesure étaient :
• Pression pubienne maximum [mbar] (plus elle est basse, mieux c'est)
• Pression pubienne moyenne [mbar] (plus elle est basse, mieux c'est)
• Espace utilisé de la zone pubienne [mm] (plus il est petit, mieux c'est)
• Espace utilisé sur toute la selle [mm] (plus il est grand, mieux c'est)

La selle en haut du classement avait le score le plus élevé (1 pour la selle ayant le résultat le moins bon et 7 pour le meilleur).

RÉSULTATS DE LA RECHERCHE
Les résultats de ces tests indiquent clairement que pour chaque position sur le vélo il existe des éléments de forme spécifiques que l’on trouve dans le nez de la selle, le profil, l’arrière, et les bords latéraux qui produisent un plus grand confort.

- 50% TA+TOO - 50% TA+TOO